Saut en parachute avec ParisJump

Dans ce billet je vous partage mon expérience de saut en parachute. Une expérience inoubliable que Jean m’a offert pour Noël en 2016, quel Amour ! C’était un rêve pour moi depuis des années que mon amoureux m’a permis de réaliser en juin 2017 à 1h30 de Paris et à 30 minutes d’Auxerre à l’aérodrome de St-Florentin. 

 

IMG_2583
Saut en parachute à St-Floretin

 

On avait prévu d’arriver la veille du saut pour visiter Auxerre, nous avions vu que la météo n’était pas vraiment favorable mais nous tentons. On arrive sur Auxerre vers 15h accompagné d’une pluie torrentielle ! On décide de se garer et de se diriger vers le centre à pied, nous marchons pendant une vingtaine de minutes équipé de nos K-Way mais nous perdons la bataille face à la pluie déferlante. Mère nature est contre nous aujourd’hui, elle aura eu raison de nous.. Mère Nature 1 – 0 AuxerreNous rentrons direction la chambre d’hôte Le Manoir d’Hauterive.

 

IMG_2565
Centre d’Auxerre 

Réveil à 7h le lendemain car il faut être à 9h à l’aérodrome, on se lève en avance afin de ne pas être en retard comme indiqué dans le mail de confirmation. Nous arrivons à l’aérodrome aux alentours de 8h30. A 9h je visionne une vidéo de 10 minutes qui explique quels gestes a adoptés lors du saut, une vidéo beaucoup trop courte pour moi qui commence à paniquer d’oublier les gestes. Après ça, j’attends mon appel, nous nous asseyions sur les tables devant la piste d’atterrissage. Les parachutistes professionnels sautes en premier, eux ils font les choses en grand, ils sautent à 20, c’est impressionnant à voir. J’attends avec impatience de vivre ce moment.

 

IMG_2576

 

11h, enfin c’est à mon tour, j’enfile mon harnais et fait la rencontre de mon moniteur et co-équipier Fifi qui a fait de mon saut un moment inoubliable. Un moniteur vraiment très professionnel, qui met en confiance et qui prend le temps. Nous passons aux exercices au sol, puis nous nous dirigeons vers l’avion. La montée à 4000 mètre va assez vite, nous sommes les deuxièmes à sauter. C’est à mon tour 3, 2, 1 BONSAI !

 

IMG_2584

 

Point important : Lors de votre chute libre pensez à crier tous ce que vous pouvez, l’air arrive à 180 km quand vous sautez, si vous ne videz pas constamment vos poumons vous allez entrer en apnée et vous allez subir votre saut. Et puis, crier sans que personne ne vous entende à 4000 mètres c’est génial. 

 

 

Ce saut a été pour moi un vrai bonheur, étant en pleine période d’examens, j’ai vraiment relâcher toute la pression. La sensation est indescriptible, quand j’ai mis les pieds sur terre, il m’a fallu quelques minutes pour revenir à la terre ferme. Mon corps était comme un marshmallow, une sensation de zenitude et de légèreté vous envahi. Ma première expérience fût à la hauteur de mes attentes et j’espère pouvoir sauter de nouveau un jour.  Merci à ParisJump ainsi et surtout à Fifi.

 

IMG_1891

 

IMG_2599
Tu viens d’où ? DE LA-HAUT !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s